f t g RSS

mymonkey gallery

My monkey is a french gallery and a small coworking space. It is a good place to see good contemporary art & design.

exhibitions, news

0 comments

Folklorr

Dans le cadre de la saison estivale 2020 Le CCGP et la galerie My monkey organisent du 12 au 21 Août une création collective qui interroge l’Homme et son territoire à travers des récits graphiques. FOLKLORR est une histoire commune, transmédia et ethno fictive des habitants Aoûtiens sous formes d’ateliers et de rencontres. Elle aboutira à une exposition éphémère dans les locaux du CCGP.

 
Le programme :

 
@ CCGP (115 r Gabriel Mouilleron)
– Mer 12.08 (matin + après midi) : Sérigraphie textile et sticker avec Olivier Bourgois et Rémy Laporte
– Jeu 13.08 (après midi) : graffiti avec Jean Messerer et Jérémy Schwartz
– Ven 14.08 (après midi) : Safari urbain photographie & video avec Vincent Vicario et Clément Martin. rdv au CCGP pout une déambulation dans les rues de Nancy

 

@ My monkey
– Mar 18.08 (après midi) : studio photo avec Clément Martin
– Mer 19.08 (après midi) : impressions riso et éditions avec Morgan Fortems et Martin Payot

 
ven21.08 de 14h à 18h restitution / exposition au Centre Culturel Georges Pomp it up

 
En raison des conditions sanitaires en vigueur, chaque atelier sera à jauge limitée à 10 personnes et sur réservation obligatoire à ce numéro : 06.82.59.20.96

Anouk Ricard
0 comments

Anouk Ricard

En 25 ans de pratique depuis sa sortie des Arts décoratifs de Strasbourg, l’auteure a caractérisé son style narratif drôle et direct, faussement naïf, pour ouvrir une fenêtre sensible sur nos individualités et leur importance — mais aussi leur fragilité — dans nos interactions sociales: complicités, pudeurs, inquiétudes essaiment les strips de la Lyonnaise qui, en cinq ou six cases, crée, avec un humour décapant jusqu’au cynisme, une connivence qui glisse facilement vers l’identification.
 
Il n’y a rien de sensationnel dans les humeurs d’Anouk, mais une banalité touchante où un esprit potache le partage à une maturité indulgente dans les bulles d’Anna et Froga, qui lui ont fait connaître les sélections d’Angoulême, et jusqu’aux fantasmes érotiques de Mme Chatte pour les éditions Les Requins Marteaux. Son dernier projet Boule de feu, paru chez 2024, met en scène ses personnages anthropomorphes dans les décors aux volumes numériques psychédéliques d’Étienne Chaize, inaugurant une collaboration bigarrée et facétieuse.
 
Les espiègles animaux parlants d’Anouk Ricard sont programmés à la galerie dans le cadre du festival de microédition L’Enfer, et seront donc visibles le week-end des 12 et 13 septembre en plus des heures d’ouverture habituelles.
 

Dans le cadre du Festival L’enfer
Vernissage jeudi 10 septembre à 18 h 30